Nvidia DLSS 3 – Impact et Performance dans MSFS [Vidéo]

Le fabricant de cartes graphiques Nvidia a présenté hier sa prochaine gamme de cartes de la série RTX 4000 de nouvelle génération, à commencer par la RTX 4090 aux performances optimales, dont la sortie est prévue le 12 octobre prochain. Il disposera de 24 Go de mémoire, annoncé à 1599 USD. Fin novembre, il y aura deux RTX 3080.. une avec 16 Go de mémoire (1199 USD) et l’autre avec 12 Go de mémoire (899 USD), et cette dernière aura aussi moins de cudacores (moins de performances) mais sans différence de nom entre les 2 modèles (pas de suffixe Ti ici pour distinguer les 2).

Si simFlight est, pour une fois, intéressé à partager ces nouvelles sur le matériel informatique, c’est que l’événement Nvidia ciblait spécifiquement Microsoft Flight Simulator parmi d’autres jeux vidéo PC pour démontrer le coup de pouce significatif à attendre dans ces jeux grâce à leur nouvelle technologie.

Avant d’expliquer la vidéo ci-dessus, nous devons d’abord insérer un petit rappel sur la fonctionnalité technique exclusive à Nvidia : DLSS. Il s’agit d’un calcul généré par le processeur de la carte graphique, le GPU, pour produire un plus grand nombre d’images en haute résolution, mais sans réellement traiter chaque image en haute résolution. Ces images sont calculées avec une résolution réduite, puis elles sont remises à l’échelle vers une résolution supérieure pour afficher des animations haute définition au joueur.

Contrairement aux DLSS 1.0 et 2.0 où le processeur graphique ajoutait des pixels là où ils manquaient dans l’image agrandie en haute résolution. le nouveau DLSS 3.0, exclusivement introduit par les futures cartes RTX 4000, permet d’ajouter plus d’images HD entre 2 images calculées. Ce nouveau procédé explique facilement pourquoi on peut s’attendre à des fréquences d’images beaucoup plus élevées avec une telle technologie, et donc une vitesse d’affichage accrue.

Cela signifie que DLSS 3.0 fonctionne uniquement avec le GPU et n’ajoute pas plus de travail au processeur principal CPU. C’est particulièrement efficace pour les jeux limités par le processeur, et Flight Simulator en fait partie. Et cela explique aussi pourquoi le boost peut être aussi fort que le suggère la vidéo de préésentation : parce que vous pouvez obtenir une vague d’images en plus fournies par votre puissant GPU sans avoir besoin de faire travailler le CPU, ce qui limiterait l’effet positif du DLSS si le CPU était nécessaire dans ce processus.

Fondamentalement, les futurs propriétaires d’une carte graphique RTX 4000, au lieu de « juste » obtenir des images mises à l’échelle avec une résolution améliorée avec des pixels manquants fournis par le GPU, les nouvelles cartes enverront plus d’images mises à l’échelle à l’écran. Pour deux images rendues, calculées, la carte Nvidia pourra insérer 1 image interpolée entre chacunes. Et, leur technologie utilise également le « Deep Learning », qui consiste à calculer ces images intermédiaires en devinant ce qu’elle doit afficher avec une grande précision selon Nvidia. Au final, les images en haute résolutions sont plus nombreuses, et celles qui ont été interpolées sont produites avec une qualité plus fine sur les éléménts à afficher d’après les rendus deux images réellement calculées en 3D.

AMD a également une technologie similaire, FidelityFX, conçue après Nvidia, et elle fonctionne bien aussi. Mais ici, Nvidia montre que, sur une sélection de jeux, le gain de performances est vraiment significatif selon leurs tests internes et leur communication. D’autres tests seront disponibles parmi les médias spécialisés dans les jeux et le matériel PC lorsque les cartes seront disponibles, afin qu’ils puissent confirmer cette annonce, espérons-le.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x